Qu’est-ce que BIO PASIFIKA ?

BIO PASIFIKA est le signe de qualité qui correspond à l’agriculture biologique dans le Pacifique. C’est le respect de la NOAB, la Norme Océanienne d’Agriculture Biologique, qui permet à un producteur d’être certifié via le label BIO PASIFIKA. La NOAB est la troisième norme régionale adoptée dans le monde, après celle de l’Union Européenne et de l’Est-Africain. Elle est donc fondée sur des principes reconnus internationalement en matière d’agriculture biologique, tout en respectant la spécificité des cultures, des traditions et des contextes des différents peuples, écosystèmes et ressources naturelles qui caractérisent l’Océanie. Élaborée en 2008 par la CPS (la Communauté du Pacifique Sud), elle concerne 22 pays et territoire océaniens, dont la Nouvelle-Calédonie.
Téléchargez le cahier des charges de la NOAB

L’agriculture biologique

(Assemblée Générale de l’IFOAM – 2008).
C’est un système de production qui maintient et améliore la santé des sols, des écosystèmes et des personnes. Elle s’appuie sur des processus écologiques, la biodiversité et des cycles adaptés aux conditions locales, plutôt que sur l’utilisation d’intrants ayant des effets adverses. L’agriculture biologique allie tradition, innovation et science au bénéfice de l’environnement commun et promeut des relations justes et une bonne qualité de vie pour tous ceux qui y sont impliqués.

Quelles productions sont concernées en Nouvelle-Calédonie ?

Quatre ateliers sont concernés par la certification :

  • Productions végétales (maraîchage, tubercules, arboriculture, vanille…)
  • Apiculture et produits dérivés
  • Transformation (confitures, huiles essentielles, infusions, pain…)
  • Productions animales

 

Quelles sont les garanties d’un produit labélisé BIO PASIFIKA ?

Un produit étiqueté BIO PASIFIKA est la garantie d’une production agricole qui respecte la Norme Océanienne d’Agriculture Biologique (NOAB). Ce produit n’aura donc reçu aucun intrant chimique, mais cette garantie va bien au-delà puisque c’est tout le processus de production qui est contrôlé (gestion de la ressource en eau, sources de contamination potentielle, valeurs sociales et éthiques…). La certification en agriculture biologique concerne enfin les exploitations agricoles dans leur globalité (seules les exploitations de plus de quatre hectares peuvent prétendre à une production mixte, soit biologique et conventionnelle).

Attention :

Un produit annoncé comme “bio” mais qui ne porte pas de logo officiel n’offre aucune garantie. Exigez donc le logo BIO PASIFIKA et le numéro de certification du producteur !

Comment obtenir le label BIO PASIFIKA ?

Un producteur souhaitant obtenir la certification BIO PASIFIKA doit conduire son exploitation agricole dans le respect de la Norme Océanienne d’Agriculture Biologique (NOAB). En Nouvelle-Calédonie, la garantie peut être obtenue via l’association BIOCALEDONIA

Téléchargez le cahier des charges de la NOAB

Contactez l’association BIOCALEDONIA

Copyright BIOCALEDONIA 2016 / Mentions légales